Votre troisième oeilAlarme - Télésurveillance - Intervention

LE POINT sur la transmission des alarmes.

LE POINT sur la transmission des alarmes. 24/06/2019 - 00/00/0000

 

 

LES INFORMATIONS

Les informations émanant de vos dispositifs d’alarme, selon leurs programmations*,  sont acheminées à destination de votre Station Centrale de Télésurveillance au moyen d’un transmetteur (ou d’une carte de transmission). 

* Supervision technique des dispositifs d’alarme 
 
* Mises en et hors service
 
* Sécurité des personnes 
   
Alarmes intrusion
 
* Alarmes Incendie 
 
* Alarmes technique 
* Vidéo intégrée aux détecteurs

 

 

LE TRANSMETTEUR

Le TRANSMETTEUR d’alarme utilise un réseau de télécommunication pour acheminer les informations de votre système d’alarme à la station centrale de télésurveillance. 

Les réseaux sont multiples aujourd’hui et l’utilisation de tel ou tel est le plus souvent lié aux fonctionnalités (et à l’âge) du matériel d’alarme en place ou choisi. 

Quels sont les principaux réseaux ?

Le réseau Téléphonique Commuté (RTC), filaire.
Le réseau GSM (voix), hertzien (SIM GSM).
Le réseau GPRS (IP) hertzien. (SIM GPRS).
Le réseau INTERNET (IP), filaire.

En fonction des besoins du site à télésurveiller et afin d’élever le seuil de sécurité, il est systématiquement recommandé par les professionnels de la sécurité de prévoir le recours à 2 réseaux de transmission, qu’on appellera : «réseau principal» & «réseau de secours».

 

La fin du RTC, quel calendrier ?

Les utilisateurs du réseau téléphonique directement relié à la prise murale ne seront pas impactés par l’arrêt du RTC avant 2023 au plus tôt , pour quelques zones géographiques seulement.

L’ARCEP impose à ORANGE, propriétaire du réseau téléphonique commuté, d’annoncer au moins 5 ans à l’avance le périmètre géographiques des da tes de fin du réseau. Il n’y a pas eu d’autres annonces que celles concernant les zones figurées sur la carte ci-dessous.

Source : www.arcep.fr
https://www.arcep.fr/demarches-et-services/consommateurs/consommateurs-arret-rtc.html
Mis à jour le 19 avril 2019

 

Le réseau IP filaire, quelles faiblesses ?

Le branchement n’est plus «en tête de réseau» 
Les dispositifs de détection d’alarme raccordés sur le RTC sont branchés en tête de ligne, sur la prise en T, située en amont des prises murales et des combinés ou standards téléphoniques, afin d’éviter qu’une alarme ne soit pas transmise à cause d’un simple combiné décroché, chez un particulier, ou d’une défaillance de standard téléphonique dans des locaux professionnels.

Défaut d’alimentation électrique du transmetteur = fin des transmissions
La transmission IP Filaire est donc tributaire de la bonne alimentation électrique des dispositifs informatiques (box ou serveurs) et/ou des standards téléphoniques. En cas de défaut d’alimentation, la transmission n’est immédiatement plus opérationnelle, sans que ne soit envoyé de message d’annonce du dysfonctionnement vers la télésurveillance.

IP filaire = réseau filaire
L’ADSL  et ses dérivés, la fibre, sont des réseaux filaires, susceptibles d’être coupés, comme le RTC, notamment pour des raisons de malveillance.

Stabilité & tenue du réseau
La stabilité, et donc la fiabilité de la transmission, est largement tributaire de la solution IP disponible et retenue. Une «box domestique», liée à un abonnement box de particulier, pourra ne pas avoir les mêmes qualités de stabilité qu’un dispositif d’entreprise.

 

 

Quels sont les coûts des communications selon le réseau utilisé ?

Le réseau Téléphonique Commuté (RTC), filaire 

Pour des raisons de performance et de fiabilité technique liées à notre certification de service APSAD, votre transmetteur composera à destination de la Station Centrale de Télésurveillance de CYCLOP SÉCURITÉ des numéros INDIGO numériques non géographiques, facturés : 0,15 € TTC par l’opérateur ORANGE (coût d’un appel d’une durée moyenne de 9 à 11 secondes) + coût opérateur, variable à vérifier.

Le réseau GSM (voix), hertzien

Le principe est le même, mais le coût des communications dépend des abonnements et des opérateurs et reste donc à vérifier auprès de votre opérateur téléphonique.

Le réseau GPRS (IP) hertzien

Le coût du transport des données est compris dans le forfait de la carte SIM adéquate qui peut être  mise à votre disposition par CYCLOP SÉCURITÉ, dans le cadre de votre abonnement de télésurveillance. (Cartes mono-opérateur ou multi-opérateurs)

Le réseau INTERNET (IP), filaire

Le coût du transport des données est compris dans votre forfait Internet. Voir votre opérateur.

Les bonnes pratiques ?

Compte-tenu de ce qui précède, le recours à une double transmission (réseau principal + réseau de secours), semble plus que recommandable lorsque le réseau principal retenu est l’IP Filaire. Il s’impose pour les sites à risque.

Les pratiques sont variables :
IP Filaire principal + secours IP Hertzien GPRS
IP Filaire principal + RTC
RTC principal + secours IP Hertzien GPRS

Les configurations recommandées par CYCLOP :

IP Hertzien principal  GPRS 
EN CAS DE RESEAU UNIQUE
IP Hertzien GPRS principal  + secours IP Filaire 
POUR UNE DOUBLE TRANSMISSION

 

Pour tout renseignement technique 
ou une demande de rendez-vous, 
contactez-nous au 0 381 400 400.

 

 

 

Retour